Mentions légales

 

© 2017 par PPE EBP

Comme nous, les oiseaux des forêts et des étangs "Natura 2000/directive oiseaux" vont adorer les éoliennes !

03/10/2017

 

Lorsque l'on habite dans un coin de France que l'on aime, il est toujours très surprenant de voir que ceux qui cherchent à y apporter « le progrès » se soucient peu d'éléments qu'ici nous connaissons depuis fort longtemps comme la faune et de la flore, en particulier les oiseaux, fort sensibles au traitement que leur réserve les humains.

Lire ici: le grand carnage que l’on cache aux Français

 

Rappelons donc aux promoteurs éoliens qui semblent l'ignorer que les terrains qui aiguisent leur appétit sont situés dans lieu géographique fragile à cet égard:

 

Au Nord de leur projet, un important chapelet d’une centaine étangs situés entre Fontenay-sur-Eure et Pontgouin constitue une halte migratoire idéalement située pour les oiseaux venant du Nord-Est de l’Europe.

 

Par ailleurs, la disparition des oiseaux de nos campagnes est devenue alarmante, et l'industrialisation sous toutes ses formes en est directement responsable.
Les éoliennes sont un danger majeur pour tout ce qui vole même si la LPO le conteste ...

 


Il n’échappera pas non plus un observateur averti qu'au sud du site convoité, une suite de 8 étangs s’étend de Villebon à l’Est au Bois Landry à l’Ouest.
Ils sont littéralement de l'autre côté la route par rapport à la zone choisie par les promoteurs éoliens !

Si nous laissons faire, les éoliennes seraient donc placées précisément entre ces deux sanctuaires naturels: cela ne devrait pas manquer d’attirer l’attention de tous ceux qui analysent ce projet avec un minimum de sérieux.

 

Par ailleurs, les étangs et le massif forestier situé sur les communes de Villebon et Saint-Denis-des-puits sont la porte d'entrée Est de l'importante forêt qui fait tout l'intérêt du Parc national du Perche.


C'est un des derniers sanctuaires de nombreuses espèces menacées : Balbuzard pêcheur, Bondrée apivore, Busard Saint-Martin, Pic cendré, Pic noir, Pic mar, Engoulevent d’Europe, Alouette lulu, Bécasse des bois, Martin-Pêcheur, Sarcelle d’hiver, Fuligule milouin, Fuligule morillon, et bien d’autres bien entendu.

 

Photo de balbuzard pêcheur, classé espèce rare à protéger,

prise au bord du "Vieil étang"

à Saint Denis-des-Puits le 30 septembre 2016

 Même espèce, même endroit, photo prise le 10 Mai 2018

le Balbuzard est déjà décimé par les éoliennes dans le monde entier

 

De très nombreuses mesures ont déjà été prises depuis longtemps par l'État et les associations, afin de préserver ces espèces, ce n'est pas un hasard: Qui, donc parmi ceux qui s'intéressent sincèrement à notre cadre de vie et à la faune qui font son charme, peut honnêtement défendre ce projet éolien à proximité immédiate de leur habitat ?

 

C'est d'ailleurs pour cette raison que l'administration, dans sa grande sagesse a pris la précaution de classer "Natura 2000/directives oiseaux" les zones ci-dessous. qui entourent parfaitement les terrains qui attisent la convoitise des prédateurs éoliens !

 

Ne passons pas sous silence l'hécatombe de 1 600 000 chauves-souris tuées par les 6000 éoliennes françaises, au moment ou cette espèce commence à recoloniser cette zone.

Ni les dangers encourus par les hirondelles et martinets disparues depuis des années à cause de la raréfaction des insectes dont ils se nourrissent, et dont le retour à été heureusement constaté chez nous au printemps 2017...

 

Alors, peut-être est-il temps d'arrêter les frais !

 

 

Références:

Les éoliennes un piège mortel pour la faune volante (Suisse)

 

En Allemagne, l’ornithologue Bernd Koop estime la mortalité annuelle entre 60.000 et 100.000 oiseaux par Gigawatt de capacité éolienne installée

En Espagne, 18.000 éoliennes tuent de 6 à 18 millions d’oiseaux et de chauves souris par an

Les éoliennes attirent et tuent les rapaces et chauves souris

 

Les Zones industrielles éoliennes tuent 10 à 20 fois plus d'oiseaux que prévu...


Le retour d’expérience de l’Allemagne est loin d’être probant

 

L'Allemagne a échoué a remplacer le nucléaire par l'éolien .

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Partager sur Google+
Please reload

L'auteur
Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Adhérez !

Aidez-nous à contrer les projets en cours en adhérant à notre association.

L'Association pour la protection des paysages et de l'environnement "Entre Beauce et Perche" - PPE EBP.

 

Crée par des habitants de Fruncé, Saint-Luperce et Saint-Denis des Puits  pour contrer les projets de la société H2 air, qui travaille sur le projet d’une zone industrielle éolienne à Fruncé.

Le but de notre association est de réagir avant qu'il ne soit trop tard !

Articles similaires

Please reload