Mentions légales

 

© 2017 par PPE EBP

"Commission de concertation"d'H2Air. Ils ont été bien reçus !...

28/03/2019

 

Mise à jour du 2 Avril: malgré l’opposition massive et vindicative de l’assistance (qualifiée de simple "brouhaha") que reçoit le projet d'H2air, l'Echo Républicain du 1er Avril titre à minima: "Le projet d'éoliennes suscite le débat" !

Espérons que le promoteur saura remercier la presse locale pour tant de bienveillance !

________________________________________________

 

Ce 27 Mars, H2air avait décidé d'organiser une réunion pompeusement nommée:

                    "Commission de concertation locale de l'éolien"

Un mercredi en semaine, à 18h, l'heure ou les gens sont encore au travail, des petites tables bien ordonnées à la mairie de Fruncé, des hôtesses, des belles photos d'éoliennes sur fond d'azur, bière beauceronne sur lit de glace à gogo, élus de Fruncé et du Thieulin présents pour prêter main forte au promoteur...

Bref tout s'annonçait bien...

Mais !

À la différence des autres fois, et à la suite de nos réclamations, les riverains et les membres de notre association étaient conviés, beaucoup pour la première fois, et malgré la date, quelques-uns ont pu venir...

Pas de chance pour H2air...

Au début, Monsieur Gomez, le commercial du promoteur, a suavement proposé à l'assistance de se séparer en petits "groupes de travail" pour débattre sereinement de l’implantation de ... 5 éoliennes de 200 mètres de haut devant nos maisons !
 

Alors nous avons pris la parole en indiquant que nous voulions préalablement obtenir la réponse à deux questions :

1/ Comment le démantèlement obligatoire dans 20 ans d'un minimum de 400 000€ par éolienne, seulement provisionné 50 000€ est il garanti ?

(NB : cela représente au strict minimum  5 X 350 000€ = 1 750 000€ à la charge des propriétaires et à défaut (probable), des communes ... qui paiera ?)

2/ Quelle compensation financière ont ils prévu pour les riverains dont les maisons seront dévaluées ou invendables ?

 

Ces deux questions ont été posées 3 fois à (très) haute et intelligible voix, mais Monsieur Gomez et ses nombreux collègues ont fait semblant de les ignorer et refusé de nous répondre !
 

Nos avons donc étés contraints de constater que cette réunion de "concertation" était une mascarade et que nous étions convoqués pour écouter et acquiescer !

Nous avons alors proposé à ceux qui désapprouvaient ce comportement de sortir l'exprimer devant la Mairie de Fruncé.

À ce moment là, la salle s'est vidée, à l'exception du personnel d'H2air, et des bénéficiaires de leurs largesses...
Bien peu de monde en somme...

Et nous avons continué la réunion !

Nous en avons profité pour exposer les méthodes de travail de Monsieur Mahfouz, le PDG de cette entreprise, comme par exemple sa pratique d'offrir des sommes importantes aux plaignants les plus vindicatifs dans ses nombreux projets de ZI éoliennes aux noms de fleurs afin d'acheter leur silence..

La lecture que nous avons alors faite de ce document, tout à fait officiel, décrivant les agissement de Monsieur Sylvère Da Luz (représentant de H2 AIR pour le Grand-Est) est édifiante !
Ce n'est que la partie émergée de l'iceberg, nous aurons l'occasion d'en reparler.

Les participants ont pu témoigner de leur colère, comme par exemple  le récent acquéreur d'une maison à Fruncé qui à décrit sa détresse de devoir vivre avec sa famille à proximité d'une zone industrielle éolienne...

Après ces échanges, les maires et conseillers de Fruncé et Le Thieulin qui ont décidé d'accueillir H2Air dans leur commune ont fini par nous rejoindre.

Ils ont été accueillis fraîchement !
 

On peut comprendre: la très grande discrétion dont ils font preuve depuis les années qu'ils travaillent à ce projet est fort suspecte: s'il est si bénéfique, ils devraient en ètre fiers, alors pourquoi tant de secrets ?
 

Leur projet de 5 machines de 200m, visibles à des dizaines de kilomètres estg inexistant sur le site web de Fruncé, du Thieulin, et même sur celui de la communauté de communes.

Comme si c'était une décision accessoire dans ces petites communes ...

cette désinformation est une manœuvre coupable.

Le dialogue a été très tendu et nous n'avons obtenu que des réponses hésitantes et contradictoires à nos questions.

L'angoisse vécue par ceux dont l'environnement et la vie quotidienne risquent d’être bouleversés par l'arrivée de machines géantes, bruyantes et dérangeantes jour et nuit, à semblé laisser nos édiles totalement indifférents...
 

Cette confrontation aura eu un avantage: nous savons désormais à quoi nous en tenir.

Ceux qui apportent la zizanie sur notre territoire ne semblent avoir ni remords,  ni scrupules.

Nous nous défendrons donc en connaissance de cause.

 

 

Quelques commentaires Facebook à chaud :

 

- Nathalie Guillemont J ai l impression d être allée a votre réunion : c est exactement ce qui s est passé chez nous dans le nord !!!

 

- Eric Houdas J'ai cru m'être trompé de salle, pensant à une réunion privée, devant la présence d'une dizaine de jeunes représentants de Co2air.. pardon H2air, bien formatés. Après avoir dialogué avec l'un d'eux, celui ci a fini par conclure que je connaissais très bien le sujet.. Oui Monsieur, je vous ai démontré factuellement et par des chiffres sourcés que l'éolien est une vaste supercherie financière, faussement écologique. Faits reconnus à demi mots par le maire du Thieulin.....!!!!

 

 

- Séverine Bonon Nous devons lutter pour nos enfants !

 

- Mathilde Desdouets Alors moi j'ai pas entendu que les contre se rassemblaient dehors donc je suis restèe dans la salle. A discuter avec Mr Gomez (habitant a toulouse donc pas du tout du coin) qui m'a proposé en compensation financiere (car nous n'aurons rien pour nos maisons il me l'a dit...) de prendre part au projet et devenir actionnaire. J'ai eclaté de rire !! Comme si j'allais participer a qqch que je ne veux pas, il doute de rien ce gomez ! Et ensuite une autre dame m'a parlè de l'accompagnement des communes pour divers projets. Oohhh la belle carotte pour les communes. Elles pensait reeellement que nous permettre d'obtenir des arbres pour les cacher (mais dans 15ans le tps qu'ils poussent...) allait etre la solution pour nous convaincre. Et le bruit, et la pollution lumineuse la nuit elle en fait quoi ?! Ah ba elle sait pas !
C'etait une reunion pour bien nous faire comprendre qu'ils en avaient rien a faire de notre avis et qu'ils se moquaient des habitants touché par leurs eoliennes pourries.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Partager sur Google+
Please reload

L'auteur
Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Adhérez !

Aidez-nous à contrer les projets en cours en adhérant à notre association.

L'Association pour la protection des paysages et de l'environnement "Entre Beauce et Perche" - PPE EBP.

 

Crée par des habitants de Fruncé, Saint-Luperce et Saint-Denis des Puits  pour contrer les projets de la société H2 air, qui travaille sur le projet d’une zone industrielle éolienne à Fruncé.

Le but de notre association est de réagir avant qu'il ne soit trop tard !

Articles similaires

Please reload